+32 11 609 130

Question & Réponse

En tant que producteur d’emballages, nous utilisons régulièrement un jargon propre au secteur. Comprendre ce langage spécifique n’est pas toujours facile pour les profanes. C’est pour cela que nous avons regroupé un certain nombre de questions récurrentes et leur réponse dans un aperçu clair et pratique.

Cliquez sur une des questions suivantes pour obtenir notre réponse. Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, n’hésitez pas à nous contacter. Pour cela, il vous suffit d’utiliser le bouton « Posez-nous votre question » situé sur le côté droit de la page. Nous vous répondrons le plus rapidement possible!

  • 1. Qu’est-ce que le polyéthylène (PE) ?

    La plupart de nos produits en plastique sont réalisés en polyéthylène, que l’on appelle parfois aussi polyéthène (PE). Le polyéthylène est le résultat de la polymérisation de l’éthylène. L’éthylène, quant à lui, est obtenu par décomposition ou craquage notamment de naphta, un dérivé léger du pétrole brut. Le PE se présente sous la forme de granulés.

    On estime qu’à peine 1 % du pétrole brut extrait serait nécessaire pour couvrir la production mondiale de polyéthylène. Cette matière première est résistante, isole bien et supporte à la fois la canicule et le froid extrême.

    On peut donner au polyéthylène un certain caractère dès la fabrication. Lorsque l’on fabrique du polyéthylène sous basse pression, on obtient un produit de haute densité (PEHD). La production de polyéthylène sous haute pression permet pour sa part d’obtenir une matière de basse densité (PEBD).

    Le polyéthylène est parfaitement recyclable. Comme il s’agit d’un matériau thermoplastique, cette matière première peut être fondue et réutilisée presque à l’infini. Quand les sacs en PE usagés se retrouvent dans un incinérateur, l’énergie libérée constitue un combustible très performant.

  • 2. Avec quelles sortes de polyéthylène (PE) travaillons-nous ?

    Les principales sortes de film que nous travaillons sont : le PEBD, le PEMD et le COEX.

    Le polyéthylène basse densité (PEBD) est une matière brillante et souple qui est naturellement transparente. En général, ce polyéthylène est coloré en blanc, pour créer un effet dynamique pour les impressions en couleur. Ce polyéthylène peut également être coloré en d’autres couleurs à la demande. Il y a cependant des quantités minimum et un supplément pour cette variante.

    Le polyéthylène moyenne densité (PEMD) présente un aspect mat et est plus rigide que le PEBD. Le MDPE est naturellement semi-transparent et a l’aspect du papier-calque. Tout comme le PEBD, on peut donner une couleur blanche ou autre au PEMD.

    Le COEX ou film coex est composé de plusieurs couches de polyéthylène. La coextrusion permet de combiner les avantages de différents matériaux. Produire un film avec deux côtés différents n’est plus inimaginable. Mat/brillant, mat/souple, brillant/rigide, blanc/bleu, bleu/gris, etc. ne sont que quelques exemples de ce qui est possible.
     

  • 3. Qu’est-ce que le film bio?

    Notre bioplastique est composé d’un mélange à base d'amidon végétal (p. ex. maïs) et de polymères biodégradables (biopolymères). Ce film est doux et souple au toucher et son apparence est comparable à celle du polyéthylène traditionnel. Ce biofilm est garanti sans OGM et est exclusivement produit avec de l’amidon de maïs d’origine européenne. Le film est toujours de couleur blanche. Aucune autre couleur n’est (provisoirement) disponible pour des raisons techniques et écologiques.

  • 4. Qu’est-ce qu’un procédé d’impression flexographique ?

    La flexographie (souvent abréviée flexo) est un processus d’impression recourant à des plaques en relief en plastique (auparavant : du caoutchouc). La flexographie est un processus d’impression souvent utilisé dans l’industrie des emballages pour imprimer des matériaux souples tels que le plastique, le papier, le film, etc. C’est en fait une forme de haute pression où l’image à imprimer est située plus haut que la partie qui ne doit pas être imprimée, un peu comme le principe du cachet. On parle généralement de clichés, mais parfois aussi de plaques photopolymères ou de cachets.
     

  • 5. Qu’est-ce qu’une impression à bords perdus ?

    On parle d’impression à bords perdus lorsque l’image imprimée touche le côté extérieur de l’emballage. Pour une impression à bords perdus, il faut laisser un bord de ±1 cm tout autour du format standard.

  • 6. Le plastique est-il meilleur ou moins bon que le papier ?

    Il n’existe aucune preuve scientifique qu’un sac plastique soit écologiquement pire qu’un sac en papier. Il faut environ autant d’énergie pour produire un sac en plastique qu’un sac en papier. Un sac plastique prend moins de place et pèse deux fois moins qu’un sac en papier. Cela offre des avantages en termes de transport. En outre, les sacs plastiques sont plus durables que les sacs en papier. Après utilisation, un sac plastique peut être recyclé afin de réduire le volume de déchets plastiques.
     

  • 7. Y a-t-il une différence entre biodégradable et compostable ?

    Les termes biodégradable et composable sont souvent confondus. Il existe pourtant une différence entre les deux. Un produit biodégradable peut être détruit par des microorganismes, ce qui ne veut pas nécessairement dire qu’il peut être transformé en compost de qualité.

    Depuis le 1er juillet 2009, aucun emballage ou partie d’emballage ne peut être appelé biodégradable en Belgique (Moniteur belge du 24 octobre 2008). Cette restriction s’explique par le risque de confusion présent chez les utilisateurs finaux. Le consommateur pourrait penser qu’un emballage biodégradable peut être abandonné dans la nature et disparaîtrait de lui-même. Pour empêcher cette confusion, les pouvoirs publics belges interdisent de faire mention de biodégradabilité sur l’emballage proprement dit. À l’inverse, on peut mentionner qu’un emballage donné est compostable. Cette réglementation ne s’applique actuellement qu’en Belgique, mais il est possible que d’autres états-membres européens adoptent l’approche belge.

  • 8. À quoi reconnaître un emballage OK compost (HOME) ou Seedling ?

    Nos emballages bio certifiés portent au moins le logo OK compost ou Seedling. Vous trouverez un exemple de ces logos au bas de la page de nos certificats. Le label OK compost HOME est identique, à la mention « HOME » près (voyez la mention à gauche du logo OK compost HOME sur la même page). Un produit n’est correctement certifié que si le code S ou le numéro P figure sur le logo. Ces numéros font référence au titulaire de la licence du produit et garantissent l’exactitude de la revendication de compostabilité. ALPAGRO Plastics est certifié sous le numéro S74 pour le logo OK compost (HOME), tandis que les emballages certifiés Seedling portent le numéro 7P2006. C’est ce code qui permet à Vinçotte de tracer le produit et d’entreprendre les démarches nécessaires en cas d'abus.
     

  • 9. Quels tests nos produits bio subissent-ils pour obtenir le certificat OK compost (HOME) ou Seedling ?

    Pour un certificat OK compost/Seedling et OK compost HOME, les tests sont les mêmes, seule la température et la période des tests changent. Un emballage OK compost/Seedling ne se décompose qu’à une température comprise entre 55 à 60°C (qui n’est atteinte que dans un environnement de compostage industriel), tandis que les matériaux OK compost HOME se décomposent à des températures moins élevées et moins constantes, comme celles que l’on trouve dans un bac à compost.

    Quatre aspects sont examinés dans le cadre de la norme européenne portant sur la compostabilité des emballages (EN 13432) :

    1. Test de biodégradation (décomposition chimique du polymère)
    2. Test de désintégration (désintégration physique en très petits fragments)
    3. Test d’écotoxicité (vérifier si le produit composé n’a pas d’impact négatif sur les plantes)
    4. Test de la teneur en quelques métaux lourds et en fluor
       
Vous n’avez pas trouvé de réponse à votre question ?

N’hésitez pas à prendre contact avec nous via notre page de contact.

Posez votre question ici
Demandez une offre
Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter.